MATEYA YA BASI

Écrit par misioneras

24/04/2024

Eduquer les femmes, les faire grandir, c’est ce que signifie Mateya Ya Basi en lingala. C’est l’un des principaux objectifs de la communauté de Kisantu (République démocratique du Congo). C’est là que se trouvent M. Joaquina Lozano et Sœur Cilenia Rojas, qui effectuent la visite canonique à la communauté.

La République démocratique du Congo est un pays du continent africain dont la population est estimée à 70 millions d’habitants. Sa capitale est Kinshasa, qui concentre une population de 12 millions d’habitants, avec une pluralité culturelle et linguistique, avec plus de 365 groupes ethniques.

Il dispose d’une immense richesse en ressources naturelles et est producteur d’importantes ressources minérales, dont le coltan, qui, au lieu d’être un avantage pour le pays, a été à l’origine de nombreux conflits armés pendant des décennies.

D’autre part, il est considéré comme l’un des pays les plus pauvres du monde, 85 % de la population devant survivre avec un niveau de vie que l’on pourrait qualifier de misérable : moins de 0,20 $ par personne et par jour.

Kisantu est une petite ville de la province du CONGO CENTRAL qui compte environ 300 000 habitants, dont beaucoup sont des migrants déplacés par la guerre de l’intérieur du pays, ainsi que des réfugiés de guerre.

À Kisantu, la communauté accueille la formation des jeunes qui ressentent l’appel à la vie religieuse : connaissance de soi, développement des compétences sociales, apprentissage de la prière, discernement de la vocation, accompagnement. La formation est l’un des services les plus intéressants et les plus stimulants. C’est une tâche qui exige beaucoup de dialogue et de prière, de confrontation et de conseil.  

En outre, les sœurs gèrent un projet de formation professionnelle pour les jeunes et les femmes, le Centre NOEMI, dans la paroisse de la Sainte Famille. Son objectif est de promouvoir l’emploi indépendant des femmes. La plupart de ces jeunes femmes sont des mères célibataires sans ressources financières.

Dans ces visages, les mots de Nazaria prennent vie : réaliser l’action sociale des femmes.

0 commentaires

MARIE, REINE DES APOSTLES

MARIE, REINE DES APOSTLES

Elle n'a pas eu une vie facile ou confortable : épouse d'un charpentier dans la ville de Nazareth, dans un pays envahi par l'Empire ; épouse, elle a dû affronter la mort précoce de Joseph ; mère, elle a souffert l'immense douleur de voir son fils injustement condamné...

PÂQUES EST ACCUEILLIE

PÂQUES EST ACCUEILLIE

ENTRER DANS LE COURANT SALVATEUR DE L'AMOUR Dans la lettre aux Romains, saint Paul explique la relation entre Jésus, mort et ressuscité, et ceux d'entre nous qui sont baptisés en lui. Ce n'est pas que nous devenions des adeptes d'une doctrine ou des adhérents à une...