ÊTRE DES INSTRUMENTS POUR LA RENCONTRE AVEC DIEU

Written by misioneras

10/06/2022

La rencontre avec les jeunes et les familles par la parole de Dieu.

Nous en tant que MCI accompagnons les jeunes en les écoutant quand c’est nécessaire, nous n’avons pas de limites de temps, quand c’est nécessaire les portes sont ouvertes pour les écouter et les accompagner.

Avant, ceux qui ne croyaient pas en Dieu (ils seraient athées) demandaient où est Dieu ? Aujourd’hui, ils se demandent où sont les croyants ?Comme il y a un grand besoin de donner ce témoignage religieux, aux jeunes et aux familles, qu’ils soient de n’importe quelle religion, nous les voyons comme des croyants et comme des êtres humains nous essayons d’écouter.

Que faisons-nous concrètement pour mener à bien cette mission ?

A l’école

Dans les cours de Religion, à travers différentes rencontres, d’abord on apprend à se connaître tel qu’on est, en marchant sur terre et en se mettant à la place de l’autre pour pouvoir l’accompagner, et puis on ne fait pas que « faire » mais invitez les jeunes et les familles à participer à la construction du Royaume, à travers les temps liturgiques, à partir de petites choses, mais avec grande foi et dévotion.

Par exemple, ce mois de mai, nous étions avec eux en train de peindre des fleurs à apporter à la Vierge Marie en offrande, ils ont participé à chaque cours en faisant une peinture murale dans le but, de même que tous les ouvriers, enseignants, directeurs et autres membres du personnel, nous avons eu un peinture de Marie, et autour de lui nous déposons nos fleurs en offrande.

 Personnellement, je crois que nous semons cette graine de foi, cette graine d’amour, ce qui pour moi signifie porter une fleur à travers la Vierge jusqu’à Dieu.

Ainsi nous accompagnons la foi des jeunes tout au long de l’année à travers les fêtes de Noël, le mois des missions, les célébrations des confessions, l’Eucharistie. Nous préparons également avec les jeunes qui terminent les différentes étapes, les messes et célébrations pour clôturer le parcours et leur laisser la porte ouverte pour continuer à les accompagner sur leur chemin de vie.

Nous accompagnons également les garçons de l’école en pèlerinage à Lourdes, pour vivre l’expérience, des gestes de bienveillance envers les malades, en accompagnant leur foi et leur désir de guérison physique ou spirituelle.

Vivre là-bas cette merveilleuse dévotion, de la « Vía lucís » Fête des flambeaux » et différentes expériences de rencontre avec la Vierge.

Dans la communauté paroissiale

en accompagnant leur foi, en même temps nous les invitons à réfléchir sur différentes réalités et aussi à participer comme un travail total à différentes rencontres interconfessionnelles, ce qui nous permet d’unir des religions différentes pour partager différents styles de prière.

Dans ces célébrations chaque religion participe avec ses chants et les différentes traditions spirituelles et religieuses sont partagées. Là où sont lus ses textes sur la louange à Dieu, il réfléchit et chante avec le cœur. Ces rencontres nous enrichissent à la fois missionnaires et autres personnes, expérimentant ainsi l’accompagnement des personnes dans l’expérience de la découverte du même Dieu qui nous accompagne tous. Tout pour la plus grande gloire de Dieu.

Nous participons à la préparation, aux rencontres et aux réunions du synode organisé par l’archidiocèse de chaque lieu pour apprendre puis transmettre aux familles, aux jeunes.

Avec l’Œuvre Totale

Les groupes FENI dans leur formation continue en les accompagnant dans le charisme et la spiritualité de Sainte Nazaria, et maintenant en tant que synodalité, apprenant à transmettre, exactement ce que la synodalité nous dit, la communion est le plus important d’abord, et ensuite nous aurons tous cette participation et pour continuer la mission que Dieu a confiée à chacun.

Avec les personnes les plus nécessiteuses

Nous avons également accompagné les personnes qui ont besoin de nous par une écoute active. Nous réalisons notre option pour les pauvres en distribuant de la nourriture à l’école à ceux qui en ont le plus besoin.

Les accompagner dans leur recherche d’emploi et autres fois dans le traitement de leurs papiers et documents.

Je sens aussi que, par une attitude simple, les gens nous approchent pour partager, de mon expérience lorsque nous sommes allés dans des endroits comme Lourdes et Montserrat, j’ai vécu comment les gens m’ont approché comme s’ils me connaissaient et ont raconté leur vie et demandé des conseils pour vivre la foi en l’Église. Ils ont partagé avec moi comment ils ressentent un vide intérieur et le manque de foi pour s’approcher de Dieu. Là, j’ai senti comment je pouvais accompagner son moment de désolation et son désir de sentir Dieu.

H. CHANDANA KOMMU

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CHAPITRE PROVINCIAL EUROPE – AFRIQUE 2022

CHAPITRE PROVINCIAL EUROPE – AFRIQUE 2022

Cela a commencé par une retraite, un espace pour se préparer à écouter Dieu. Si, en soi, le chapitre est un moment de grâce particulier, il a aussi représenté un but intermédiaire dans le processus de discernement vécu par la congrégation pendant deux ans. Une...

LES MAINS SUR LE CŒUR ET LES YEUX SUR LA TÊTE.

LES MAINS SUR LE CŒUR ET LES YEUX SUR LA TÊTE.

VOLONTARIAT INTERNATIONAL « DESCENDRE DANS LA RUE » 2022. Même si, au départ, je me voyais sans le droit ou la capacité de vous dire quelque chose qui vous motiverait pour votre prochain projet, je veux juste partager un peu de mon cœur qui se forme au fil des années...

SPIRITUALITÉ SYNODALE

SPIRITUALITÉ SYNODALE

NOTES POUR LA REFLEXION. Une spiritualité d'écoute pour accueillir l'autre et sa parole. Écoute l'Esprit qui l'habite et qui, d'elle, veut sortir à ma rencontre. Dans une attitude d'humilité "d'en bas", "de près" et "de l'intérieur". Le dialogue est toujours...