ÊTRE MISSION.

Written by misioneras

13/10/2022

Madrid, le 14 octobre 2022

CURIE GÉNÉRALE

A tous les membres de l’Œuvre Totale

MCI – MSI – FENI – SACNI

Oh oui! montrez au monde que Jésus-Christ est présent dans vos cœurs en façon de vivre, de parler, de ressentir, de penser, de pardonne, dans ta volonté, dans tes actes et dans tes dons. Oh! combien faut-il dans le monde, au sein des familles, dans les mêmes communautés, ce apostolat ! Ames qui communient tous les matins !… allez enseigner l’Evangile vivant… (L’Adalid nº 15 Règne social de Jésus-Christ)

Chère famille:

Avec ces mots dédiés aux quatre novices qui ont fait leur profession religieuse, en la maison d’Oruro, le 25 mars 1930, je veux commencer cette lettre que je vous adresse en quatrième anniversaire de la canonisation de Notre Sainte Mère Nazaria Ignacia.

Par ces mots, elle nous invite à l’apostolat quotidien, non seulement auprès de ceux des moments extraordinaires dans lesquels nous avons la possibilité d’accomplir une tâche pastoral ou missionnaire, mais à cet apostolat vécu au jour le jour, dans notre communautés, familles, emplois, études… dans tous les milieux où nous nous nous déplaçons quotidiennement, en bref, nous motive non seulement à proclamer l’Evangile, mais le vivre.

Dans ce même texte, Nazaria poursuit en disant : Puissent vos conversations, vos comportements et même vos gestes, empreints de douceur et de douceur, soyez dans chacun heure du jour, apostolats continus et incessants de Jésus qui le matin entrait vos âmes.

Il ne s’agit donc pas seulement de faire mais, bien plus important encore, d’être : ÊTRE MISSIONNAIRES, ÊTRE MISSIONNAIRES, ÊTRE MISSION. Parce que faire naît de l’être, parce que nous pouvons toujours être, même si nous ne pouvons pas faire, parce que si nous le faisons, mais nous ne sommes pas, quoi ce que nous faisons devient vide de sens. Il s’agit de grandir de l’intérieur vers l’extérieur et non l’inverse.

Dans quelques jours, nous célébrerons la Journée missionnaire mondiale 2022 avec pour devise : Pour être mes témoins (Actes 1, 8). Dans son message pour cette année, le pape François nous dit : «C’est le point central, le cœur de l’enseignement de Jésus aux disciples en vue de sa mission dans le monde. Tous les disciples seront témoins de Jésus merci au Saint-Esprit qu’ils recevront… » Et à un autre moment il ajoute : «…les disciples étaient il demande de vivre sa vie personnelle dans la clé de la mission. Jésus les envoie dans le monde non seulement pour mener à bien la mission, mais aussi et surtout pour vivre la mission qui leur est confiée…»

Pour vivre la mission et témoigner de Jésus dans le monde, nous ne sommes pas seuls, nous sommes seuls. Comme Jésus lui-même nous l’a promis, nous avons l’aide du Saint-Esprit, avec la communauté, la famille dans le charisme et avec l’Église.

C’est l’Esprit Saint qui inspire les pensées, les paroles et les gestes en accord avec ce que Dieu veut, est celle qui nous permet « d’avoir les mêmes sentiments que le Christ Jésus » (Phil. 2, 5), que nous pouvons aimer, pardonner, faire et donner comme Jésus lui-même. L’Esprit nous aide à rendre notre façon de procéder de plus en plus semblable à la façon venir du Seigneur.

Et si Paul parle de « témoins » au pluriel, c’est que le témoignage a toujours une dimension communautaire, même si elle prend la forme d’attitudes et d’actions personnelles. Tu n’es pas épuisent en eux-mêmes la richesse de la mission, mais ce témoignage personnel est plutôt avec les attitudes et les actions de toute l’Église, de toute la communauté des disciples et disciples dispersés à travers le monde.

De même, être témoins nous ouvre aux réalités de toute l’humanité qui, bien que lointains, ils doivent nous interroger et nous motiver à un plus grand engagement, pour que le Royaume de Dieu se rend aussi présent comme une réalité qui atteint tous les hommes et notamment ceux qui en ont le plus besoin.

Prions pour que chaque jour nous ressentions l’impulsion de l’Esprit de Jésus qui nous fait ses témoins, afin que nous soyons « d’autres Christs » qui le montrent présent aujourd’hui dans le monde. Que le témoignage de Santa Nazaria Ignacia nous motive à tout moment à ces « apostolats continus et incessants », pour que nous soyons des « évangiles vivants ».

Dans l’unité de la prière et de la mission.

Un câlin fraternel.

Maria Joaquina Lozano López

 Supérieur général

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commentaires récents

    CHERCHER DIEU

    CHERCHER DIEU

    Saint François Xavier "Souviens-toi toujours que Dieu a une bonne volonté, pleine d'humilité, avec laquelle les hommes s'offrent à lui, faisant oblation de leur vie pour son amour et sa gloire seuls, de ce qu'il apprécie et estime des services qu'ils lui rendent, si...

    TOUT DONNER.

    TOUT DONNER.

    Chilpancingo, Guerrero (Mexique) L'expérience de former et d'accompagner des familles (enfants, adolescents, jeunes, adultes et personnes âgées) est très belle et gratifiante. Je le vis de cet amour librement reçu de Dieu et transmis aux frères. J'apporte à la mémoire...

    DES GRAINES

    DES GRAINES

    Tout est dans la graine. Pousses, feuilles, tronc, racines, fleurs, peut-être même des fruits. Ou nous devrons peut-être dire : « La semence est tout. Mais elle a besoin de plus d'éléments, tout comme nous avons besoin des autres, pour devenir ce que nous sommes. Le...